L’unité murale se compose en 2 parties, à savoir : l’évaporateur ou la tête et le condenseur. Toutes les unités possèdent au minimum deux fonctions distinctes qui sont la climatisation et la déshumidification. La thermopompe a l’option supplémentaire de pouvoir appuyer votre chauffage principal en période hivernale contrairement au climatiseur mural qui ne possède pas cette caractéristique.

Voici 3 bonnes raisons pour opter pour cet appareil :

1. Installation simplifiée

Si votre maison ne comporte pas de conduits de ventilation, le choix idéal et pratique pour climatiser et chauffer votre demeure est une thermopompe murale. Puisque cette dernière ne nécessite pas de conduits de ventilation, elle est à la portée de tous les propriétaires, incluant les résidents de condos ou maisons jumelées. Il ne s’agit donc pas de travaux majeurs, car l’installation d’une telle unité se fait environ en une demi-journée.

2. Abordable

L’acquisition d’une unité murale est peu coûteuse comparativement à un système de climatisation et de chauffage central. Cela est dû en grande partie par son ergonomie compacte et son fonctionnement sans conduits de ventilation. Jumelons à cela un temps de main d’œuvre réduit à l’installation et de plus faibles investissements en entretien et réparations.

3. Écoénergétique et économique

Les manufacturiers d’unités murales ne cessent d’innover en matière d’économie d’énergie et d’années en années, ils améliorent leurs normes d’efficacité énergétique. D’ailleurs il est de plus en plus standard de retrouver des unités murales homologuées Energy Star. Chez Excel Climatisation, nous vous offrons des appareils et une installation de première qualité et nous sommes à l’affût des toutes les dernières innovations venant de Carrier Enterprise.

Vous êtes convaincu? Nos représentants sont là pour vous guider!

Contactez-nous

Partagez!

Nouvelles

Dernières nouvelles

President’s Award Carrier

18 mars 2019

Lire l'article

Promo Cool Cash

17 mars 2019

Lire l'article

Pourquoi faire votre entretien au printemps?

14 mars 2019, par Lanie Lauzier, Adjointe au service résidentiel

Lire l'article